Chanaz : compte-rendu

CHANAZ - Dernière sortie

 

En ce dimanche matin 14 juin, les 49 participants étaient présents vers 7h30, Place de l'Office du Tourisme, afin de participer à notre dernière sortie à Chanaz - dernière s'entendant dans le sens chronologique - sous la conduite de notre chauffeur Olivier.

Le temps était un peu maussade; mais l'entrain et la bonne humeur de tous étaient de mise.

A

 

Après deux heures de voyage, arrivée à Chanaz sur le parking près de l'embarcadère et, de suite, tous montèrent sur le pont supérieur du bateau pour une croisière d'une durée de 2h15 le long du Canal de Savières et des alentours.

B

C

 

Tout d'abord, un passage le long des quais de Chanaz.

Comme cette bourgade était sur la frontière entre la France et le Royaume de Piémont-Sardaigne (clin d'oeil à Fordongianus), on a pu remarquer la maison marron qui servait de douane et aussi de... prison pour les "trafiquants" et "passeurs" de tous ordres.

D

 

Quittons Chanaz pour traverser la partie la plus sauvage du canal.

E 1

 

Ah! oui... Le temps maussade du matin s'est un peu aggravé pour quelques minutes seulement; mais assez de quoi "décourager" quelques personnes de rester sur le pont supérieur et aussi de "mettre en valeur les courageux".

F

 

Et ce fut l'arrivée à Portout, charmant petit hameau fleuri.

G

 

Notons que notre Président, non content de supporter, avec l'aide des bénévoles, les difficultés de l'organisation d'une telle journée, a cru bon de vouloir protéger certains de ses "touristes".

De là à dire qu'il a la tête bien pleine, voire bien dure... Certains mauvais esprits pourraient franchir le pas; mais je n'en fais pas partie ! Na !

G1

Remarquons que le Vice-Président n'a pas l'air rassuré (il se voile la face avec ses mains) et semble préoccupé... Si ça s'écroule, soutiendra-t-il le choc ?... Et sinon, je vais être obligé de prendre sa place... Nous comprenons son inquiétude...

Mais tout s'est bien terminé et nous sommes arrivés au bout du canal avec sa tuilerie et nous avons abordé le Lac du Bourget.

H

 

Un petit effort (enfin du bateau) et nous arrivons aux abords de Châtillon (pas sur Cluses...) cher au poète Lamartine (Oh! Temps, suspends ton vol...).

La maison où son docteur l'a accueilli après des soucis de santé, le château où il a vécu et, évidemment, sa statue.

I

 

Retour par le même chemin afin de profiter encore des magnifiques paysages, sans la pluie cette fois-ci (et aussi, ne le répétez à personne, parce que c'est le seul chemin pour le bateau...).

Et passage de l'écluse pour rejoindre le Rhône.

J

 

Mais que se passe-t-il ? Pourquoi notre brillant commentateur "galonné", lui si haut devient-il si bas ?... Le mystère est-il insoutenable ?...

K

 

Un petit circuit sur le Rhône canalisé, avec vue sur le Grand-Colombier et sur Chanaz;

L

 

... et retour à l'écluse dans l'autre sens.

"Mais va-t-elle s'ouvrir cette fichue porte ?... Je commence à avoir faim !".

Mais, oui, Pierrot; on arrive; on n'est pas loin du restaurant.

M

 

Et nous voila donc au restaurant.

Bien mangé, bien reçu. Mais, en plus, un merci, en passant, aux patrons et serveurs...

En effet, il était prévu, au dessert, du fromage blanc; pour ceux qui n'aimaient pas trop, une assiette de fromage a été amenée. Encore un grand merci à eux; tout particulièrement de votre serviteur.

N

 

Quoi de mieux, après, de faire, non pas une bonne sieste, mais une belle balade dans Chanaz.

Visite d'une brûlerie de café; tous étaient attentifs aux explications du patron; elles nous ont peut-être convaincus de faire quelques achats de café, voire de thé.

O

 

Et temps libre ensuite dans Chanaz : flâner dans les rues (maisons; jardins et bord du canal); visite d'un moulin à huile de noix et de noisettes (sans oublier le bavardage sur les impressions de la journée, je pense); un des fours à pain; passage par le petit mais sympathique musée gallo-romain (encore un clin d'oeil à Fordongianus).

QR

 

Vers 17h30 tout le monde se retrouva près du car afin de repartir vers Samoëns et, visiblement, tous satisfaits de cette excellente journée.

Avant de démarrer, notre Président Jean-Claude n'a pas omis de remercier tous les participants pour leur bonne humeur pendant cette journée et pour leur satisfaction et leurs encouragements envers nos actions. Un petit mot supplémentaire aussi pour les bénévoles de l'Association.

Profitant de "fuites" indépendantes de notre volonté et de "bruits" qui ont couru durant la journée, il en a profité pour faire quelques mises au point.

Sans nier les problèmes actuels existants, il a voulu un peu "dédramatiser" la situation et dit son espoir qu'une solution, convenable pour les deux parties - Municipalité et Association - serait trouvée.

Néanmoins, il ne s'est pas caché que des solutions de rechange étaient à l'étude au sein du C. A. actuel de l'Association et que son souhait était que nous nous retrouvions lors de prochaines activités organisées par notre Association telle qu'elle est ou un peu modifiée.

Il a conclu en disant : "Chanaz est notre dernière sortie... avant la prochaine".

C'est tout le bonheur que nous nous souhaitons.

 

 

 

 

 

 

×